Vous trouverez le projet pédagogique de l’école dans le lien ci-dessous. C’est le projet qui a été accepté par l’Académie de Dijon et sur lequel nous serons inspectés tous les ans. Il est donc volontairement ouvert et global pour nous permettre une liberté pédagogique adaptée à chaque enfant et chaque situation.

.

Nous avons mûri et orienté notre pédagogie vers les concepts et la philosophie de Maria Montessori pour plusieurs raisons.

1- Premièrement, Maria Montessori (1870 – 1952), médecin, puis psychologue et pédagogue, était une dame de terrain, arpentant les rues et au contact des enfants puis dans les asiles. C’était une observatrice avant tout. Et c’est en observant ces enfants des rues qu’elle a pu mettre en pratique ce qu’elle avait appris. Elle ouvre en 1907 sa première « casa dei bambini » , la maison des enfants.

Ces enfants en guenilles, violents ou violentés se retrouvent dans un havre de paix, où le beau, l’équilibre, l’harmonie et le précis se coordonnent pour offrir des savoirs et des compétences dont ils se nourrissent.

Depuis cette première ouverture, il s’est ouvert 22 000 établissements Montessori dans le monde, mais ce chiffre est en constante augmentation. De même qu’en France, on compte 217 établissements avec une augmentation d’années en années.

Nous avons donc le recul sur cette pédagogie, cette philosophie, appuyé par quelques résultats d’études scientifiques même si elles restent discrètes.

.

2- Deuxièmement, contrairement à ce que l’on retient de cette pédagogie où « l’enfant est libre de faire ce qu’il veut, ce sont des enfants rois, il n’y a pas de règles,…  » C’est au contraire une école où règne une discipline stricte et où chaque action engendre une conséquence et où l’enfant apprend à se responsabiliser.

.

3- Troisièmement, les formations des éducateurs sont longues et poussées et surtout, la théorie est obligatoirement mise en pratique sur le terrain, en immersion pendant une année minimum dans une école Montessori, ce qui est loin d’être une condition pour être professeur des écoles à l’Education Nationale. Les futurs éducateurs sont plongés dans cette ambiance et la ressentent, la vivent pour pouvoir la transmettre aux écoliers.

.

4- Enfin, cette pédagogie ne sert pas à transmettre des savoirs mais montre à l’enfant comment apprendre, en classe, en extérieur et pour toute sa vie!