Dans notre école, nous avons aménagé et organisé 5 thématiques.

L’ensemble du matériel est rangé à hauteur d’enfant pour favoriser son autonomie. Ce qui ne veut pas dire que l’enfant est libre de faire ce qu’il veut, comme il veut, quand il veut. Les règles sont strictes pour favoriser la liberté de l’enfant… à l’intérieur d’un cadre posé.

  • Par exemple, l’enfant doit terminer ce qu’il a commencé,
  • il doit attendre son tour pour utiliser le matériel puisqu’il n’y a volontairement qu’un seul exemplaire de chaque atelier,
  • il doit utiliser le matériel comme il lui a été montré et pas autrement, etc…
  • en plus de toutes les règles de bonne conduite, de rituels et de respect d’autrui et du matériel.

Nous favorisons ainsi, par immersion et imprégnation, une autodiscipline chez l’enfant qui développera une fois adulte, son respect envers lui même et envers les autres, sa responsabilité et son autonomie dans tous les domaines de la vie.

A travers ces thématiques, les connaissances et compétences du socle commun de l’Education Nationale sont travaillées et approfondies par tous nos élèves.

La vie pratique:

Utiliser une pipette

Grâce à des exercices de manipulation et de précision, l’enfant travaille sa dextérité, la minutie et la patience. Ce matériel spécifique lui apprendra indirectement les causes et conséquences de chacun de ses gestes, favorisant ainsi la responsabilisation et les premiers principes de mathématiques. Il s’entraîne ici à travers les gestes de la vie quotidienne à remplir, vider, boutonner, visser, l’utilisation d’outils, et les bases de l’écriture… Il est également sensibilisé au soin à la personne et à l’environnement: par exemple l’entretien de plantes potagères ou florales, l’hygiène corporelle…

Transvaser un liquide

Sont également travaillés la bonne tenue, la grâce et la politesse en communauté par des rituels oraux ou dans les gestes quotidiens: attendre son tour, respecter le silence et la concentration des autres, respecter ses propres besoins, savoir marcher droit, accueillir un visiteur ou ses camarades…

.

La vie sensorielle:

l’odorat: retrouver les paires d’odeurs identiques.

Cette thématique sert à travailler les cinq sens: l’ouïe, l’odorat, le toucher, la vue et le goût. Grâce à des ateliers, chaque sens est travaillé, un par un, les yeux bandés si nécessaire, pour être au contact de ses sens et développer toutes les facultés que la Nature nous a données.

Vue: ranger les dégradés de couleurs

La vie sensorielle et la vie pratique sont à la base de tout apprentissage Montessori parce que l’enfant apprend par le concret, le contact. Il est indispensable de savoir manipuler et « sentir » les nouveaux apprentissages avant de les aborder par concept.

.

Les mathématiques:

Le matériel spécifique montre l’évidence et la facilité des mathématiques parce que les enfants manipulent! Les concepts ne sont compris qu’après une utilisation répétée et fluide des ateliers. Grâce au toucher, à la vue, à la sensation de poids et de taille, l’enfant ancre en lui, les différences entre une unité et une centaine ou un millier, entre un centimètre et un mètre, entre un gramme et un kilogramme, il aura donc moins tendance à écrire un résultat abberrant, il en sera même choqué.

Dans le système classique, on demande un énorme travail de mémorisation pour apprendre les tables de multiplications, et cela peut prendre beaucoup, beaucoup de temps! Au Bonheur d’Apprendre, grâce au matériel concret, les enfants apprennent d’abord comment sont constituées les tables de multiplication. Ce n’est plus alors du « par coeur », mais une complète compréhension de la logique. Pourquoi alors s’arrêter aux tables de 10? Et je rappelle, que nous parlons toujours de la maternelle. Nous travaillons le système décimal et les quatre opérations à quatre chiffres. Il est également important ici aussi d’utiliser un vocabulaire juste: la somme est le résultat d’une addition, une différence est le résultat d’une soustraction, etc… Pour un enfant dyscalculique par exemple, apprendre par l’abstrait (ce qui est fait en école classique) est une torture et est complètement inefficace alors qu’avec le matériel Montessori et un apprentissage adapté et à son rythme, cela lui permet de progresser et de retrouver une bonne estime de soi sans être étiqueté tout au long de son cursus scolaire.

Le langage:

Nous mettons l’accent sur le vocabulaire. Nous enrichissons autant que possible les enfants avec du vocabulaire varié. Toujours utiliser le mot juste, quitte à prendre le temps pour le chercher, mais appeler un chat, « un chat », et remplacer le verbe « faire » par un verbe décrivant réellement l’action en cours, c’est primordial. Le temps passé devant les écrans, le manque de temps de discussion réelle et posée avec nos enfants, le désintéressement de la lecture du soir sont autant de temps perdu à l’apprentissage de nouveaux mots dont les enfants raffolent. Au Bonheur d’Apprendre, nous sommes soucieux d’apporter un vocabulaire riche et varié aux enfants.

Toujours grâce au matériel spécifique, la lecture, l’écriture et l’oral se travaillent dans un ordre précis, au rythme de l’enfant jusqu’au début des apprentissages de la grammaire en maternelle. S’avoir s’exprimer, à l’oral comme à l’écrit, avec un vocabulaire soutenu est une de nos priorités pour nos élèves.

.

Culture et sciences:

Un programme annuel est établi et enrichi d’année en année autour de la Botanique, de la Zoologie, de l’Histoire, de la Géographie, de l’Astronomie,… Du matériel, des sorties, des temps forts, comme l’ anniversaire de chaque enfant fêté de manière tout à fait particulière, jalonnent ces apprentissages en apportant des repères dans le temps et l’espace.

Un potager pédagogique et un calendrier annuel servent quotidiennement de support aux enfants pour se repérer dans le temps. Les bases sont posées pour l’apprentissage par exemple de la chronologie en Histoire. Ancienne professeur de SVT, j’apporte un soin particulier à l’enseignement de la Botanique, de la Zoologie et de l’Anatomie humaine. Là encore, la précision du vocabulaire est indispensable.

.

.

Et aussi….

La table de nature, créée par les enfants, elle reflète les saisons et permet aux enfants de considérer concrètement les spécificités de chaque saisons.

Le coin artistique qui permet de faire émerger la sensibilité et l’esprit créatif de l’enfant.

La bibliothèque, adaptée à l’enfant en libre accès ou en groupe avec Séverine, l’éducatrice, durant un temps calme, ou en atelier exerçant le langage.